Articles sur la durabilité

Aider les Clients à faire des placements durables

Les Régimes collectifs de retraite (RCR) de la Sun Life ont lancé leur cadre exclusif d’évaluation des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Ce nouveau cadre s’applique à leur plateforme de placements de base comprenant 23 gestionnaires et plus de 140 options de placement. Il aidera les promoteurs de régime et les participants à prendre des décisions éclairées en matière de placements durables. Les placements durables sont l’un des trois piliers de base du nouveau plan de durabilité de la Sun Life.

Il existe un éventail de fournisseurs de scores ESG, tant pour les fonds que pour des titres individuels, mais aucun ne couvre toutes les options de la plateforme de placements des RCR. Pris isolément, le score ESG d’un fonds peut semer la confusion et ne pas éclairer les Clients. L’approche utilisée par les RCR pour les Clients comporte deux objectifs :

  • Établir, à l’aide de critères exclusifs, qui sont les meneurs en ESG (gestionnaires et fonds) dans chaque grande catégorie d’actif de la plateforme de placements de base des RCR.
  • Aider les promoteurs de régime à comprendre le degré d’intégration des facteurs ESG dans les options de placement de leur régime d’épargne-retraite

Le nouveau cadre d’évaluation élargit le solide processus de gouvernance mis en place par les RCR pour la plateforme de placements. Il est plus important que jamais d’avoir un régime au travail solide et durable. Cette structure supplémentaire aidera les Clients à en savoir plus sur les placements durables pour qu’ils puissent faire les meilleurs choix pour leurs régimes d’épargne.

Lire le communiqué de presse

Salaire égal – Principe directeur

L’équité salariale est un aspect important pour une organisation réellement inclusive et équitable. À la Sun Life, l’un des cinq principes directeurs de la rémunération vise à favoriser l’équité pour tous les employés et à récompenser un rendement supérieur. Nous veillons à ce que les gestionnaires prennent des décisions de rémunération sans préjugés basées sur le rendement et à ce qu’ils revoient périodiquement les salaires versés pour les hommes et les femmes.

En 2020, nous avons élargi notre analyse de la rémunération moyenne totale des hommes et des femmes pour des postes d’un même niveau en incluant à la fois les employés au Canada et aux États-Unis.

Au Canada, les résultats de 2019 ont été maintenus (les femmes gagnent de 98 à 99 sous pour chaque dollar gagné par les hommes), sauf pour les postes de direction, où l’écart s’est élargi à 5 sous. Cet écart découle d’un changement d’effectif – le départ d’hommes touchant un salaire moins élevé, la promotion de femmes à des postes supérieurs et leur progression vers une rémunération correspondante.

Aux États-Unis, l’analyse montre que les femmes gagnent de 95 à 97 sous pour chaque dollar gagné par les hommes, en fonction de l’échelon. Des facteurs démographiques, par exemple l’emplacement géographique, contribuent à cet écart puisque le coût du talent varie selon l’endroit.

Pour surveiller et corriger les écarts de salaire, même petits, nous examinons chaque année les aspects suivants pour les hommes et les femmes :

  • augmentation du salaire de base;
  • gratification individuelle versée en fonction du rendement;
  • rémunération incitative à long terme.

Nous n’avons pas trouvé de parti pris systémique dans la proportion d’hommes et de femmes qui touchent une rémunération incitative annuelle ou à long terme ni dans les valeurs fondées sur le rendement qui encadrent ces incitatifs.

À mesure que les données deviennent accessibles, nous étendons ces analyses de rémunération à d’autres groupes.

Nous poursuivons nos efforts de sensibilisation sur les écarts potentiels de rémunération. Un outil permet aux gestionnaires et aux responsables des RH de comparer les décisions annuelles de rémunération (cotes de rendement, rajustements de salaire, gratifications annuelles, rémunération incitative à long terme) pour les hommes et les femmes et les personnes issues de la diversité.

Rémunération totale moyenne des femmes exprimée en pourcentage de la rémunération des hommes1

Poste

Canada

États-Unis

Dirigeantes

95 %

96 %

Gestion – Professionnelles chevronnées

98 %

97 %

Postes de professionnelles et postes liés à l’administration
et à l’exploitation

99 %

95 %

1 Employés à temps plein seulement, à l’exception de ceux participant à un programme incitatif spécial; comprend le salaire de base, la gratification annuelle et la rémunération incitative à long terme.